Rhone Alpes

Les demoiselles de Rochefort

Jacques Demy et Agnès Varda - 1967 - France

 

2h05- Format cinémascope

avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Danielle Darrieux, Jacques Perrin, Gene Kelly.

Les soeurs Garnier sont deux soeurs jumelles de 25 ans : Solange enseigne le solfège, et Delphine donne des cours de danse. Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo, elles rêvent de gloire, de grande vie à Paris et d’amour… Comme Maxence, le peintre marin, Andrew Miller, le compositeur américain, Simon Dame, le marchand de musique et Yvonne, leur mère, qui tient un café sur la grand place de Rochefort. «Les Demoiselles de Rochefort se rapproche plus des canons de la comédie musicale hollywoodienne (attestée par la présence de Gene Kelly et d’un George Chakiris tout juste débarqué de West Side Story), alternant scènes « classiques » avec dialogues, passages chantés et chorégraphies. C’est aussi le film le plus optimiste et le plus enlevé de Jacques Demy, le seul où le spleen éventuel des personnages est balayé par un geyser de musiques, de danses et de couleurs, et par un happy end sans nuages »

Serge Kaganski – Les Inrocks – 27 mars 2002

 

« C’est de plaisir qu’il s’agit. D’un plaisir assez fou, assez violent pour changer les couleurs du monde. Une tornade blanche multipliant partout des beaux corps de vingt ans que chantait Rimbaud et qu’exalte la danse. Tout devient musique. Musique pour les yeux. Musique pour les oreilles. Musique pour le coeur que ce flot de bonheur emportant tout contre vents et marées. »

Jean Louis Bory – Le Nouvel Observateur – Avril 1967